Hung Up


Contre moi jeune-homme. Envoie ta peur au tapis. Ne calcule pas. Laisse tes gestes. Ne réfléchis pas. Ni de la tête ni du porn. Tu veux que je t’apprenne à baiser ? Alors écoute ! Apprends ! Baiser c’est écouter. Avec tes doigts, avec ta langue, avec ma peau, avec la tienne. Ok ok,  tu  as appris qu’il fallait solliciter le clito. Hey, mais tu sais quoi ? Ce n’est pas magique. Écoute ma peau. Regarde. Là, il ne se passe rien. Là, je frémis. Là, je te dis oui. Là, je dis non.  Demandes, ta langue opère. Un bout de sein peut-être, une nuque nue. Écoute mes cheveux, écoute mes yeux. Regarde et apprend. Mes hanches, mes côtes, là où tout s’érige. Ah oui le clito, mais plus tard, pas aujourd’hui. Pas de préliminaires avant de mettre ta bite. Le sexe c’est tout, tout entier, avec la langue. Préliminaire ? mon cul !

Écoute. Mon aisselle baise. Mes lèvres enivrent. Doux. Main sur le cou. Et non pas du tout ! Doux. Lent. Et vite. Rien n’est écrit. Aucun tuto pour t’aider. Tâtonne-moi. Écoute, ne bouge pas dans tous les sens. Tu t’épuises et moi avec. Chut, on va se lover contre ton pubis. Écoute, présente-moi ton cul, bien dru. Là, demande mon doigt. Écoute ton anus. Approche, là tout près. Ton cœur bat, bien serré. Laisse-moi entrer, tu vas jouir. Écoute. Là, c’est tout, tout de suite. Pas de clito, pas de poutou. Nope. Va, ta bite dedans, tout de suite, petit-fils d’homme.

Écoute, c’est trop facile avec moi. J’ai déjà lâché. La fille parfaite s’est barrée. Là, ma graisse et mes poils. Je jouis, fort, fort. Je m’en fous. Tu es content, tu vois ? C’est facile même avec des rides. Dégage les peaux lisses. Lâche les seins parfaits. Les miens tombent, paf sur ta joue. Ris au lit. Le riz au laid, c’est pour les noob. Mon sexe est beau. Putain. Matte. Bande.

Bande et ne bande pas. Oui, tape dedans. Mais si elle t’abandonne, on s’en fout. Tourne, reviens. Doigte-moi. Donne-moi ta verge. Va, je suce et tu viens. Viens, tu suces et tu te casses. Ou pas. Je t’apprends mal, je sais trop bien faire. Tu seras déçu. Ou tu apprendras à ton tour.

Je suis si vieille que les âmes de mes amants s’évaporent de ma chatte. Je suis féministe. Ouaip. C’est pour cela, que toi, jeune homme, tu es dans mon lit. Hey, j’irais boire un verre avec Sarah. Elle aussi se tape des petits jeunes. De son taf. Imagines, un peu ! Décadence sans porte-jarretelle. A poils.

Regarde-moi, danser, regarde-moi. Tu ne m’as jamais vu baiser les clito. Pourtant,nous les meufs, on est mieux foutu que toi, mon bonhomme. Attends, bien sûr que si. Tout est à l’intérieur, bien protégé. Quelle idée de laisser trainer des couilles si fragiles à l’extérieur de son corps ?

Écoute, je te veux. Dru. Et mou. Ta langue trop courte. Tes doigts si longs, si fins. Mon con exulte. Je tangue d’une jouissance à l’autre. Ne t’arrête pas en si bon chemin. Je t’aime petit con. Entre mes cuisses puissantes. Entre mes pleurs soudain. Mes seins tendus.

***

Bande son : Hung UP

Si tu as envie d'écrire, j'aurais plaisir à te lire