Saphisme


La bande son du péage

Je l’ai croisée au péage. Ils avaient ouvert une autre file car la première était bloquée. La croix rouge était devenu une flèche verte. La vie sous une lumière crue, sans bande son, juste un péage, une autoroute, une route un peu longue pas bien passionnante. Elle intervenait auprès du véhicule qui bloquait le péage. Je l’ai vu plus vite que moi. Cheveux courts, brunes, uniforme de gendarme. Je devais la regarder car soudain son regard droit a croisé le mien. Et ça y’est, j’avais la bande son :  


Bar à paillettes

Tout a commencé par un bar à paillettes biodégradables. Elles s’enlèvent avec l’eau, parait-il. Elles sont chères mais ça vaut le coup, disait-on. Je regardais toute cette agitation depuis une distance respectable. Les paillettes, très peu pour moi. C’est un truc de fille et je suis une âme double*. C’est un truc à me filer des boutons, déjà que je ne supporte pas le maquillage. Elles repartaient toutes décorées d’un impressionnisme post-pangolin : yeux, clavicules, épaules, bras écaillés. Non non merci. Nope. TOI MOI DES PAILLETTES, dit-elle. Je suis Nakuna de l’autre pièce, elle m’enveloppe d’un sol à pois noirs et blancs, elle m’entraine sous sa chemise, sa peau luit […]


Crush de placard

Mes seins écrasés de sueur, mon cœur égaré dans un cendrier, mes sœurs en danseurs, perdue au cœur des ardeurs, j’ai écrasé deux crushs en plein vol. J’ai bu, mon corps pulse, t-shirt noir au son, j’ai bu trop bu de pils, j’ai écrasé deux cafards dans ma mémoire, j’ai dansé transe, transe, transe, seins, yeux fermés, de lae brun.e qui me regarde du coin de la salle je suis la copie sans y penser, je ne sais pas où je suis, je ne sais pas qui je suis, crushs cafards papillons, fondus au noir de mes pils, j’ai fouillé mon cœur, jusqu’à en avoir les ongles orange, j’ai expulsé […]


no désir 6

Je n’ai pas envie Je n’ai pas d’envie J’ai les jours las J’ai les jours plats Les jours trop plein trop mangé trop bu trop travaillés trop de soins Trop dans la tête trop dans les tripes J’ai le non désir, le non sexe, le vide du trop plein Le sexe se défile dans un vide sans rien J’ai le calme sans la tempête Une houle peut-être J’ai désirs avortés sur drap blanc soupirs enfouis de fatigue j’ai caresses perdues désir en tête frémir aux tripes Pas au sexe J’ai sourires échangés avant de dormir maladresses veut-on du sexe ? Je veux dire veux-t-on avec nos corps Ou veut-on ça […]