Gourmandise


Jouir d’Or 5

Entre vos doigts, je suis Cléopâtre, reine de mes sens, lascive de nuit et faible de la chair. Elle chante, la cantatrice, et ses mots entre, deux doigts, me parviennent, précis. Vous sexplorez, je vous guide à peine, je vous sens tâter la droite ou la gauche, la vitesse ou la lenteur. Vous emplissez mes sens. Je ne vous aiguille pas, j’abandonne le présent pour le retrouver ailleurs. Il est de l’or au bord de mes seins, de l’or entre mes seins, de l’or en haut de mes cuisses, du nylon le long de mes jambes jusqu’au bout des orteils. Il est un doigt, ou deux ou trois et mon […]


Vous avez dit caviste ? 20

 Ok, ok je vais acheter mon vin chez un caviste. Ne crie pas comme ça. Après tout, tu as raison, un caviste c’est comme un libraire. Il connait ses livres et saura me conseiller  selon mes goûts et ma curiosité. Disons que le supermarché met ses fifty shades of pinot grey en tête de gondole. Soyons clair, mes mots sur vin se résument à «rooh putain, c’est bon ».  Un jour, un homme m’a versé le vin ci-dessous. Après avoir fait tourné le vin dans mon verre en le tenant par le pied (oui je lis un blog passionnant qui m’apprend la vie sans y aller avec le dos de […]


In vino veritas 7

Philippe Reymondin Tu m’entraînes sur une route de campagne, droite et fine, rectiligne Paysage doux et doré d’une fin d’été Des vignes à droite, rectilignes Même la terre est dorée L’air est doux dehors, froid dans la voiture Nous avions tout fait pour le réchauffer En chauffant nos corps, en chauffant nos voix, En soufflant sur nos doigts Cela n’avait pas suffit Perdus Je ne savais pas que le sexe pouvait être sans peau Juste des nerfs écorchés rouges Esprits rétractés à vouloir des contraires Vouloir tout lâcher et tout enfermer Je ne savais pas que le vin pouvait être conceptuel. Elle est belle, jeune trentenaire, fine, La juste élégance […]