Archives du jour : 18 octobre 2016


Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage 1

Que tu es beau. Je ferai le tour de ton corps, sans bruit comme une chatte autour de sa proie. Je ne te toucherai pas, même si mes doigts aimeraient. Dans les magasins d’étoffes, je caresse les soies et les cotons. Il me faut toucher pour croire en toi, en la vie qui glisse sous la paume, fluide ou taffetée. Je ferai le tour de ta peau dorée, une brioche fourrée aux fruits confis, melons et cerises brillants. Mes talons donneront le tempo au carrelage. Tes doigts sont des rouleaux de massepain, comme dans la chanson de l’enfance. Ils sont doués d’une force invisible à qui les croiseraient sur un […]