Piano


Au dormant de gare 1

Tout contre le béton, je me berce à la musique éraillée qui sort du piano de la gare. J’attends, je ne sais pas ce que j’attends ou le sais trop bien. Je voudrais m’endormir ici, dans la gare, tout contre les notes qui parfument le gris des sols quotidiens. Devant moi, défilent les existences. Celui-ci est un peu fou, il parle aux fausses plantes vertes, puis va s’appuyer contre la rampe de l’escalier qui conduit vers les souterrains. Il continue son soliloque, seul dans les pas qui traversent l’ordinaire. Cet autre parle seul, aussi. Son pas est scandé par des incantations invisibles Un autre encore marche en lisant quelques photocopies […]


Piano gare 5

Une note frappée. Ce son m’attire comme un papillon vers la lumière douce des lampes de nuit. Il est aussi puissant que celui d’une peau claquée. Il frappe l’inconnu, il fait sonner la blanche, et bondir la noire. Quand j’entre dans cette gare, vous aviez disparu de mes yeux, me laissant la trainée poudrée de vos bonheurs. Dans l’air transparent de ce hall de gare, des notes imparfaites, jouées par cœur, cueillent mon intime repu de saveurs. Les doigts restituent les fonds de tiroirs de la mémoire, sans autre ordonnance que celle de l’instant. Il joue, le pianiste de la gare, l’inconnu qui a posé sa valise au bord du […]


Réservation hôtelière par correspondance 24

Cher hôtelier, C’est sur les recommandations de Monsieur Emmanuel Panait que je m’adresse à vous. J’ai ouï-dire que vous savez honorer toutes les demandes particulières, et ce, avec un raffinement certain. Or, j’ai convié un hôte de choix. Pour cette occasion spéciale, j’aimerais réserver une chambre avec vue sur la rue. Que nous puissions, si le cœur nous en dit, observer les foules ou exhiber nos souhaits. En premier lieu, j’ai choisi votre établissement pour sa discrétion. Mon hôte d’exception ne souhaite pas être reconnu, ni être vu par quelconque en entrant dans un hôtel. Or, selon mes informations, la façade de votre établissement est celle d’un quelconque immeuble. Il […]