gouine


Bar à paillettes

Tout a commencé par un bar à paillettes biodégradables. Elles s’enlèvent avec l’eau, parait-il. Elles sont chères mais ça vaut le coup, disait-on. Je regardais toute cette agitation depuis une distance respectable. Les paillettes, très peu pour moi. C’est un truc de fille et je suis une âme double*. C’est un truc à me filer des boutons, déjà que je ne supporte pas le maquillage. Elles repartaient toutes décorées d’un impressionnisme post-pangolin : yeux, clavicules, épaules, bras écaillés. Non non merci. Nope. TOI MOI DES PAILLETTES, dit-elle. Je suis Nakuna de l’autre pièce, elle m’enveloppe d’un sol à pois noirs et blancs, elle m’entraine sous sa chemise, sa peau luit […]


Valentin.e

Je voudrais te dire ce truc que je ne sais pas dire, un truc ouffissime , un truc qui fait dérailler le ciboulot. Mais, voilà, les mots me clouent le bec. Je suis au sol chaque fois que j’y pense. Je suis au bout de ma vie à rester dans le silence. Je suis au bout de ma vie quand j’imagine te dire. J’avoue, je te kiffe. Je te reluque avec envie. J’avoue encore que j’ai le cœur en chou-fleur quand je m’arrache le dimanche soir. Je voudrais que ça passe crème entre nous. T’inquiète bébé, on s’ra bien même si on se dit les mots jachère. J’aimerai te conter […]


Mon sexe est un brocoli 1

J’ai perdu mon sexe sur le trottoir tous les jours je descends tous les jours je crois le retrouver tous les jours, je vous le jure Je descends tous les jours perdus J’ai vu mon sexe par la fenêtre J’habite au premier étage Il est vert Il est posé à côté du trottoir Sur les places de parking Il a dû tomber d’un caddie du supermarché du bout de ma rue toutes les heures Je regarde mon sexe Il ne bouge pas Sa couleur verte ne bouge pas Il ne s’abime pas Personne ne vient mettre la main sur mon sexe Il est vert, bien frais Aucune voiture ne s’est […]