Danse


Il fait ocre 3

Cette nuit-là, la lune était par le velux, et la fumée des cigarettes se faisaient la malle. Les belles étaient belles (oui si belles), simples, sages ou nues. Il faisait ocre.  C’est en haut de l’escalier que tout se passe, après la deuxième volée de marches. Il faut passer devant la salle de bain verte, la chambre d’amis, celle du maître des lieux et la chambre où règnent les pots de peintures et les gravats. Le vestibule est rouge, le grenier blanc. Les fers ne sont pas rouillés. Les poutres sont maitresses même si quelques unes ne sont que décor. Ils dressent leur bambous cachés, elles salivent les petits plats. […]


Contredanse 1

Un critérium à la main, j’ai effacé les flèches sur mon agenda. J’ai fini de vider la valise, trace de mon précédent transport. Je l’ai rangé sous l’étagère. Je regarde ce matin, les bijoux que je voulais mettre. Ils resteront dans leur boîte chinoise, laquée de rouge et de voyage. Dans un mouchoir, j’ai recueilli les larmes du soir, et ce matin je les ai secouées sous la pluie fine. Dans la salle d’armes, j’ai trié mes espoirs et la lune s’est enfuit aussi. J’ai mis la musique à fond. Devant toi, je me suis plantée, j’ai relevé un peu ma jupe droite sage. Elle est passé de genoux à […]


Thiéfaine power 9

J’ai vu HFT en concert. Je dois t’avouer qu’au début, c’est à dire durant les deux premières chansons, je fus déçue (ça n’a pas duré, sinon ce billet aurait le goût de la panne). Quelle est la différence entre ce mec au micro et les vidéos sur le net ? Les notes sont les mêmes, le chanteur, ben en fait, tu le vois pas trop bien entre une épaule et une tête. Heureusement, j’y suis allée avec des potes trop cool et prévoyant (c’est presque antinomique ces mots). Du coup, nous sommes assez bien placés, en fosse, à deux rangés des barrières, côté jardin. C’était plutôt cool comme point de […]


No Tango 7

Tu aurais dû la voir danser. Tu n’as jamais vu danser une femme comme ça. Sur la piste, elle occupe tout l’espace que son corps conquiert de ses présences rythmées. Elle ne danse pas une danse, elle ne respecte pas le codes du Tango, elle ne regarde pas un homme dans les yeux afin qu’il lui réponde selon bon vouloir. Elle se danse. Pourtant, elle aime aussi la Milonga, les talons des autres femmes et les chaussures des hommes. Il faut toujours danser trois fois. La première pour rater, la seconde pour s’apprivoiser, la troisième pour le plaisir. Comme l’amour entre les draps blancs. Elle est pieds nus sur le […]