sans chichis 3


rond

Juste une queue, une belle longue, jeune. Et un torse aussi, beau, lisse. Militaire je suis sûre. Payer à faire du sport. Je m’en tape en fait, je vais juste me le taper, me faire taper au fond. Rah putain, ça faisait longtemps, dans le fond y’a de la vie, putain sans sophistication, sans culotte, sans rien. Tape au fond, oui elle est bonne ta queue, de la bonne comme ça, ça ne court pas les rues toutes nues. Rah, juste ça, rah !

Des doigts, debout, les jambes écartées des doigts dedans, je sais où tu veux aller, toi que je connais pas. Je m’en fous, on verra bien. Jambes écartées et vos mains sur mon cou, sur mes seins, je ne sais plus, votre corps contre le mien. L’eau jaillit, des gouttes perlent sur votre cuisse, le drap est piqueté de ronds et le sol glisse. Oui comme dans les blagues de cul. On s’en fout, tu sais, on s’en fout, c’est juste les corps qui baisent la vie.

Ton sexe, là dans les profondeurs. Là encore, je ne sais rien. Rah. Juste rah et je m’écroule sur le drap gris foncé. Défoncée, heureuse.


Si tu as envie d'écrire, j'aurais plaisir à te lire

3 commentaires sur “sans chichis