Route 69 2


marie-anne-dube

Rond point, food truck, ça claque comme une levrette, ça rappelle la faim, ça ouvre les papillons, je veux un sexe au fond.

Rap dans la caisse, le rythme, garde le rythme, celui fait jouir, je veux le plafond, je veux le feu d’artifice, pousse au fond sans armistice.

Feu rouge, je passe la main sur ton sexe épais, désir à travers la toile du pantalon. J’y pose la paume, appuie  ton toi, je veux tout cela, avidité. Je passe la main, le feu passe au vert.

Stop rouge, j’attends que passe l’envie, mais repasse le train. Prends-moi, pas la main, prends-moi dedans. Klaxon, on bouge ?

Dos d’âne, monté comme ça, amazone, laisse-moi le dessus, hi han, encore hop, trop vite, les amortisseurs gémissent.

Poteau électrique, attache-moi, attache-toi, le courant passe entre nous, électrochoc, décollage immédiat, poteau droit

Voie d’urgence, remonter la file, te trouver avec un gros gyrophare, filer la métaphore du plat de la langue, rouler encore , babines coulantes et ta joue écrasée.

Écartes mes cuisses, ne tergiverse pas, sens, sens-moi, sens unique, voie sans issue, c’est là qu’il faut être. Trace moi la route. Dégorge-moi. Je veux me perdre.

***

Illustration : marie-anne-dube


Si tu as envie d'écrire, j'aurais plaisir à te lire

2 commentaires sur “Route 69