Normand 1


jjjjl

Entre mes cuisses la tête lisse
Du viking rangé dans ses malles
Du tatouage au bras
Des yeux disparu
De la barbe douce rousse
Ou blonde

Entre mes cuisses l’arbrisseau
De la langue de viking
De la pointe de son langage
De ses yeux perdus
Myope figurant
Conquérant de la dame
Duel de fer
Comme dans un cliché story
Entre mes cuisses, je songe
A la place de la femme
Dans le jeu
Dans le rôle

Il crache du feu
Mi dragon majordome
Mi voleur de filles
Mi père
Dans le livre
Entre chair et en os
Entre mes cuisses

Il joue à côté des chevalières
Des sceaux de la terre
Lui le sans tente
Demain dans les parquets
D’hier
Demain sur les trèfles
Errant

***

Photographie : Mell


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Normand

  • Paul Auster

    Très belle évocation madame. On l’imagine, avec sa barbiche d’homme d’arme, si doux sous sa force…

    Tatoué et puissant, armé et souriant, tendre Viking du deduit ….

    Près des chevalières, chevalier sans armoiries, combattant de la piétaille et géant de la hache d’arme.

    Beau.