Archives du jour : 19 août 2015


Doux demain 2

En fermant les yeux, le monde était doux. Doux comme la peau de votre torse qui respire de jouissance, doux comme l’animal docile, doux comme la violette perlée. Ma joue recueille les battements de votre cœur qui s’estompent en soupirs. J’ai fermé les yeux, le monde était contre mon sein, suave bleuté. Ma nuque se détend des jours mauvais. Ici plus rien n’existe. L’enfant est sage sous les charmilles, il se berce sur le cuir de vos nuits tannées. Ma main caresse votre chair. De guerre lasse, l’oreiller se fait refuge. Votre sexe dort encore tandis que le mien luit dans le noir. J’aurais voulu que vous soyez le sauveur, […]