Refaire le monde 1

Je t’ai regardé, un livre à la main, assis sur un canapé blanc. C’est l’âge de non-raison. C’est l’âge d’être pote, d’être sexe, d’être câlin, un hug entre les dents, rt si c pa trist. C’est l’âge de la peau qui fane, fleur de printemps à l’été indien. La deuxième saison sait lire les doutes au cœur des yeux rêveurs. Elle devine la jeune nostalgie entre les brins d’herbes écrasés de chaleur. Qu’est-ce que le bonheur ? Des pétales de fleur à assembler ? Des morceaux de puzzle disséminé dans le monde ? Est-ce  savourer les autres androgynes ? Être là. Présents. Chauds. Dans la foule. Au parc. Sur un […]

FacebookTwitterGoogle+PinterestWordPress
Capture

Guiome David

Le gros rôle 2

D’un coup, le con s’égaye, cul tendu et mains rudes. D’un coup sans prévenir. D’un coup les doigts apprentis, féminins, branleurs, et s’envole de mains en mains, de majeurs en mineurs, ça vit au fond là-bas. A nouveau, enfin, adieu aussi entre tes mains. La peau cuit un peu. Le cerveau fond. La chaleur dégouline de tes désirs jusqu’au sourire des fesses fermes. Il rit le bonheur entre les rythmes de cœur. Je me suis bouché les oreilles pour ne pas entendre, les fesses au ciel déjà, ne pas entendre que tu demandes. Je ne veux pas savoir. Elles sont deux, joyeuses voyeuses. Et puis s’en va, les petites marionnettes. […]

FacebookTwitterGoogle+PinterestWordPress

Suspendue 7

Ils boivent des bières, ils fument sauf lui et moi. Son corps s’empoissonne, erreur de la médecine, je suis celle qui n’a jamais fumé. Ils se connaissent tous. Pas moi. Depuis l’enfance tortillante, timide et nomade,si souvent, j’atterris dans des groupes où ils se connaissent sans moi. J’ai grandi. Maintenant au milieu d’eux, j’ai une bouée. C’est un appareil photo qui saisit les petits riens, occupe mes mains, reste sur la berge à contempler les bateaux qui s’éloignent. Aux étapes de ma vie, cette ville me parle sans que je ne puisse comprendre ses mots. J’entends le chant de la Sibylle. Je sens le vent du large frais sur ma […]

FacebookTwitterGoogle+PinterestWordPress
Cristina Ripper

DSC_0038-01

Larmes de lune. Visite

C’est une maison, rue de la pente. Aucune rue ne porte aussi bien son nom que celle-ci. C’est une maison de pierre dont la lumière cuit les teintes. Aujourd’hui le vent est si fort qu’il pourrait faire claquer les volets de bois sertis de métal. A l’intérieur se trouve un musée ou une découverte pédagogique des Gorges du Gardon. Après avoir failli prendre l’expo à l’envers, comprenez dans le sens contraire de la visite, je pousse la lourde porte avant de tomber sur un escalier interdit aux visiteurs. Là, je fus agréablement surprise de la qualité des installations. Des vidéos pédagogiques écrites sous un mode humoristique accrochent deux ados sur […]

FacebookTwitterGoogle+PinterestWordPress